Ellen Meiksins WOOD nous aide à comprendre la guerre sans fin

Figure centrale du marxisme contemporain, Ellen Meiksins Wood est décédée le 14 janvier dernier.

Elle laisse une œuvre importante dont une partie a récemment été traduite en français, notamment L’origine du capitalisme (2009), Des citoyens aux seigneurs (2013), L’empire du capital (2013), et Liberté et propriété (2014), ouvrages tous publiés aux éditions Lux.

Nous republions ici un texte paru en 2002 dans le n° 3 de la revue Contretemps papier, et traduit par Daniel Bensaïd. Datant d’il y a presque quinze ans, il fait écho à l’actualité… 

« Un empire sans fin, sans frontières, et sans territoire, a besoin d’une guerre sans fin. Un empire invisible a besoin d’une guerre infinie et d’une doctrine susceptible de la justifier »

Vous pouvez télécharger ce texte

Lien avec la page facebook de la revue Contretemps

Lire plus…

Share Button