Emmaüs entre en résistance

Crise des migrants à Calais

Déclaration de Thierry Kuhn, président d’Emmaüs France, sur les raisons qui motivent Emmaüs à rompre tout dialogue avec le gouvernement à l’issue de la réunion place Beauvau entre Bernard Cazeneuve, ministre de l’intérieur et les représentants des associations humanitaires

« Une loi avant toutes les lois, nous criait l’Abbé Pierre, pour venir en aide à un humain sans toit, sans soin, sans pain : bravons toutes les lois »

Révolté par l’inertie malsaine du gouvernement et par l’incapacité de son ministre de l’intérieur à apporter enfin des réponses adaptées à l’ampleur de la catastrophe humaine à Calais, j’ai décidé, à l’issue de la réunion présidée par Bernard Cazeneuve de rompre tout dialogue avec le Gouvernement, au nom de l’ensemble du mouvement Emmaüs.

Lire plus…

Share Button