Un État d’insécurité

Eric FASSIN est sociologue et enseignant-chercheur à Paris 8. Ci-dessous, une contribution publiée sur son Blog Médiapart.

Il faut penser les violences policières, non comme un dommage collatéral, mais comme une pièce maîtresse du dispositif sécuritaire qui accompagne la mise en place de l’ordre néolibéral. Il faut aussi parler de l’expérience d’insécurité que beaucoup vivent à cause de l’État, et non malgré ses efforts. Si nous vivons dans un état d’insécurité, c’est que nous sommes confrontés à un État sécuritaire.

Télécharger cet article ou lire la suite

Lire plus…

Share Button

La loi El Khomri attise la course au moins-disant social

Article publié par Médiapart le 4 mai 2016

 

Alain Supiot, éminent spécialiste du droit du travail,
revient sur le contexte qui a permis à la loi sur le
travail de la ministre Myriam El Khomri d’éclore et
à la critique du code du travail de prospérer : le
calcul économique, devenu l’alpha et l’oméga de la
production du droit. « Les hommes ne peuvent être
réduits à l’état d’un troupeau productif », rappelle
l’artisan du concept « des droits de tirage sociaux ».

Télécharger l’article d’Alain Supio sur Loi travail

Share Button

Une loi pour quel travail ?

Article paru dans Alterecoplus du 28/04/16

Auteurs : Corinne Gaudart et Serge Volkoff

Les débats sur la dénommée « loi Travail » se sont centrés, pour des raisons qui se comprennent bien, sur des questions d’emploi, de contrat et de normes sociales. On en viendrait à oublier que le travail lui-même, ses conditions, son sens et même ses résultats sont également en cause.
Share Button

La « Crise grecque » une crise provoquée par les banques

 Fresque réalisée dans le quartier Exarchia à Athènes
La responsabilité des banques dans la création de la bulle de crédit en Grèce
par Patrick Saurin

21 avril 2016

« Tenez ! nous autres, avec notre Banque universelle, n’allons-nous pas couvrir l’horizon le plus large, toute une trouée sur le vieux monde de l’Asie, un champ sans limite à la pioche du progrès et à la rêverie des chercheurs d’or ? Certes, jamais ambition n’a été plus colossale, et, je l’accorde, jamais non plus conditions de succès ou d’insuccès n’ont été plus obscures.  »

(Saccard dans L’argent, Émile Zola)

La crise grecque (lire la suite ou télécharger ce pdf).

Lire plus…

Share Button

Chômage : la faute au code du travail… ou aux marchés financiers ?

Un article clair de Tristan Auvray, Thomas Dallery  et Sandra Rigot publié dans Alterécoplus du 25 mars 2016.

La cause est entendue : le chômage serait imputable à un manque de flexibilité du marché du travail français. Avec la loi El Khomri, les entreprises vont désormais pouvoir rejeter sur le dos de leurs travailleurs les fluctuations de la conjoncture qu’elles subissent : puisque la demande adressée aux entreprises est variable, il conviendrait de rendre les coûts de la main d’œuvre tout aussi variables, en adaptant, au gré des fluctuations de la demande, le nombre d’employés, le temps de travail et/ou les rémunérations. En procédant ainsi, ce sont bien les travailleurs qui supportent le risque entrepreneurial.

Télécharger cet article ou lire la suite :

Lire plus…

Share Button

Alain Supiot : « Remettons le travail au centre de la réflexion et du droit du travail »

Une analyse passionnante d’Alain Supiot. Ci-dessous un entretien réalisé par Yves Husson et publié dans le journal l’Humanité du 11 mars.

Le juriste, professeur au Collège de France, souligne les dangers du projet de réforme El Khomri, en particulier celui lié à la primauté accordée à l’accord d’entreprise, qui deviendrait un instrument de mise en concurrence sociale des travailleurs. Il plaide pour une « vraie réforme » du droit du travail, répondant aux transformations de l’organisation de l’économie, ainsi qu’à la révolution technologique en cours.

Téléchargez cet entretien ou lire la suite

Lire plus…

Share Button

Le « choc des civilisations », une idée fausse qui prend corps

Dominique Vidal : « Le « choc des civilisations », une idée fausse qui prend corps »
Les attentats de novembre ont confirmé que la France se trouvait au point névralgique de rencontre entre les crises au Proche et Moyen-Orient et sa propre crise sociale.
Spécialiste du Proche-Orient et des banlieues françaises, Dominique Vidal est journaliste et essayiste. Il dirige avec Bertrand Badie l’annuel L’État du monde (La Découverte). Cette interview est extraite du numéro d’hiver de Regards actuellement en kiosque

 

Vous pouvez télécharger cet article en pdf: Dominique Vidal article regards

Lire plus…

Share Button

Crise, terrorisme, flux migratoires: si nous prenions au sérieux les travaux prospectifs ?

 

Le conseil économique et social régional de Bretagne (CESR devenu depuis CESER) a publié en 2005 une étude prospective sur l’évolution des bases de l’industrie bretonne à l’horizon 2021.

Les rapporteurs de cette étude sont Michel David et Jean Luc Le Guellec.

Parmi les quatre scénarios proposés, un fait particulièrement écho à ce que nous  venons de vivre: crise financière, terrorisme, flux migratoires, repli sécuritaire…

Vous trouverez ce scénario baptisé « Tous à l’abri » de la page 205 à la page 216 du rapport joint que vous pouvez télécharger. Certes, tout ce qui était envisagé dans ce scénario ne s’est pas (encore)  réalisé, la prospective n’est pas de la prévision mais ce que nous vivons , aujourd’hui, était, dans ses grandes lignes, pensable en 2005.

Etude prospective publié en  2005 CESR sur l’industrie bretonne à l’horizon 2021

Share Button

Casse du code du travail: le programme du Medef est appliqué

Dans un interview à Médiapart (19 février 2016), Sophie Béroud analyse  la fuite en avant antisociale et anti-syndicale du gouvernement qui a choisi d’appliquer le programme du MEDEF.

Sophie Beroud, chercheuse en science politique, est spécialiste du syndicalisme.

Interview de Sophie Beroud à Médiapart le 19 février 2016

Vous pouvez prendre connaissance du dossier de l’Humanité sur la casse du code du travail via le site de Gaston Balliot:

Casse du code du travail

Share Button

Nos gouvernants ont peur des sciences sociales

Manuel Valls déclarait au Sénat le 26 novembre: «J’en ai assez de ceux qui cherchent en permanence des excuses et des explications culturelles ou sociologiques à ce qu’il s’est passé.» .

Les conservateurs, depuis longtemps, accusent les sciences sociales de promouvoir, face aux actes délictueux ou terroristes, une « culture de l’excuse ». Bernard Lahire démonte cette affirmation dans un ouvrage récent: Pour la sociologie et pour en finir avec la prétendue « culture de l’excuse ». Ce livre est publié aux éditions La Découverte (2016, prix 13,5 €).

Les détenteurs du pouvoir ont peur de ceux qui cherchent à comprendre. Causes et conséquences d’une telle peur furent l’objet d’un des débats organisés par Médiapart le 7 février à Grenoble. Ce débat rassemblait Sohpie Wahnich (historienne), Olivier Il (politiste) et Bernard Lahire (sociologue). Vous pouvez visionner ce débat, il dure 50 minutes.

Débat aux « 6 heures pour nos libertés » de Médiapart

Share Button

Vers un nouveau cataclysme financier ?

Baisse des prix du pétrole et des matières premières, débâcle boursière en Asie, ralentissement sévère de la croissance en Chine avec, par ailleurs, de nombreuses bulles financières consécutives à l’injection massive de liquidités par les banques centrales. La panique gagne les experts de la finance qui prédisent, comme Georges Soros ou Patris Artus, une crise plus grave qu’en 2008. Depuis la précédente crise, la concentration bancaire accroît le risque systémique alors que les Etats, du fait des dettes publiques, ne seront plus en mesure de jouer les pompiers et de sauver les banques menacées de  faillite. Le scénario du pire n’est jamais sur mais comme le dit Chris Williamson, le chef économiste de l’institut Markit: « que les prévisions des uns et des autres soient fondées ou non, le risque est qu’à la fin elles ne deviennent autoréalisatrices »: toujours le caractère moutonnier du comportement des « investisseurs » sur les marchés financiers.

Pour comprendre la situation, vous pouvez télécharger plusieurs articles en pdf dans la suite de l’article:

Lire plus…

Share Button

Les réformes du marché du travail vont contre l’emploi

Anne Eydoux, chercheure au Centre d’études de l’emploi et maître de conférences à l’université Rennes 2 ; et Anne Fretel, maître de conférences à l’université Lille 1 et chercheure associée à l’IRES inaugure la nouvelle émission de Médiapart: « Eco à contre courant ».

Vidéo interview d’Anne Eydoux et d’Anne Fretel

Lire plus…

Share Button

La dépolitisation de la question climatique

Jean-Baptiste Comby, La Question climatique – Genèse et dépolitisation d’un problème public, Raisons d’agir, 244 p., 20 €.

Pourquoi la médiatisation du dérèglement climatique n’élargit-elle pas l’audience de la critique du capitalisme ? La montée en puissance du climat s’est faite en privilégiant l’individualisation des responsabilités, analyse le sociologue Jean-Baptiste Comby.

Interview vidéo  à Médiapart du 26 janvier 2016:

La dépolitisation de la question climatique

Share Button

PTCI-TTIP-TAFTA, le grand marché transatlantique: la nécessaire mobilisation !

Voici une petite vidéo réalisée à Liège par Form’action André Renard, une association d’éducation populaire vraiment à gauche.
Elle a été réalisée pour un public wallon et francophone de Belgique, un Etat fédéral qui compte des Communautés, des Régions, des Provinces et des Communes auxquelles je fais référence quand je parle des collectivités territoriales.

Mais cela mis à part, ce document est tout à fait utilisable en France comme en Belgique.  RM Jennar

Interview vidéo de Raoul Marc Jennar

Share Button

Ellen Meiksins WOOD nous aide à comprendre la guerre sans fin

Figure centrale du marxisme contemporain, Ellen Meiksins Wood est décédée le 14 janvier dernier.

Elle laisse une œuvre importante dont une partie a récemment été traduite en français, notamment L’origine du capitalisme (2009), Des citoyens aux seigneurs (2013), L’empire du capital (2013), et Liberté et propriété (2014), ouvrages tous publiés aux éditions Lux.

Nous republions ici un texte paru en 2002 dans le n° 3 de la revue Contretemps papier, et traduit par Daniel Bensaïd. Datant d’il y a presque quinze ans, il fait écho à l’actualité… 

« Un empire sans fin, sans frontières, et sans territoire, a besoin d’une guerre sans fin. Un empire invisible a besoin d’une guerre infinie et d’une doctrine susceptible de la justifier »

Vous pouvez télécharger ce texte

Lien avec la page facebook de la revue Contretemps

Lire plus…

Share Button

Crimes et libertés par Henri Leclerc

Henri LeclercPrésident d’honneur de la LDH.

 

“Pour combattre les crimes et prévenir les attentats, le gouvernement par la déclaration de l’état d’urgence a pris une décision qui menace les libertés.

“Dès la promulgation de l’état d’urgence s’est posée la question de l’éventuelle « pérennité » de l’état d’urgence. En effet, on peut se demander quel gouvernement aura le courage de dire que la menace terroriste a disparu au point qu’il convient d’abandonner cette protection. Pour détourner cette question, le gouvernement propose une réforme de la Constitution y introduisant l’état d’urgence.

“Nul ne sait ce qu’il adviendra finalement de cette réforme mais ce qui est certain c’est que les voix de ceux qui s’accrochent aux principes fondamentaux de la République sont bien faibles. Si nous ne trouvons pas les mots pour engager un dialogue avec ces milliers de jeunes français qui sont aujourd’hui identifiés comme étant partis faire le Jihad, si nous n’essayons pas de comprendre pourquoi ils sont partis et continuons à dresser des murs autour des populations pauvres, ostracisées, à exclure ces jeunes dont la religion est un repaire identitaire, si de surcroît nous en faisons des suspects, alors nous ouvrirons la porte à plus de crimes et au recul de la démocratie.”

Henri Leclerc

Ci-dessous, la tribune d’Henri Leclerc publiée le 27 décembre 2015, sur le site de l’Institut tribune socialiste (ITS).

Télécharger en pdf cette tribune et/ou lire lasuite

Lire plus…

Share Button

Bretagne: toutes les cartes des résultats du premier tour des régionales 2015 et des évolutions entre 2010 et 2015

Evolution du vote FN en Bretagne entre 2010 et 2015

Vous disposez ci-après des cartes élaborées par Patrick Pierre sur les résultats des votes au premier tour  des élections régionales de 2015 ainsi que que celles des évolutions 2010 – 2015.

Elles sont livrées, ici, à l’état de données brutes sans commentaire. La dernière carte porte sur les évolutions des votes FN entre le premier tour et le second tour des élections régionales de 2015.

Vous pouvez télécharger chacune de ces 13 cartes.

Lire plus…

Share Button

Les ressorts du vote Front national

Lors de la soirée des élections départementales dernières , Nonna Meyer, chercheuse au CNRS et spécialiste du Front national, développait dans un interview à Médiapart le résultat de ses recherches sur la progression du vote  Front national parmi les « inaudibles ».  Après le désastre du premier tour des élections régionales prendre connaissance de ses analyses est indispensable pour qui veut combattre l’extrême droite.

Nonna Meyer explique le vote Front national

Share Button

Attentats: le Front de gauche Bretagne s’exprime

Dans le cadre de la campagne des élections régionales, la liste du Front de gauche en Bretagne a décidé de s’exprimer par la publication jointe.

Publication Front de gauche Bretagne sur les attentats

Share Button

« Nous sommes en train de faire la même connerie que George Bush après le 11 septembre » Pierre Conesa

Toute la société est plongée dans une immense tristesse, résister aux tueurs c’est continuer à vivre et, aussi, faire preuve de lucidité.

Quelques liens pour la réflexion:

Le terrorisme ne se combat pas par la guerre, article de Pierre Conesa  dans Marianne/ 14 octobre 2015

Documents pour la réflexion sur le blog de Gaston Balliot

Share Button