JAURES CONTRE VALLS

A propos des « violences » à Air France:

Pour Valls, 2 chemises déchirées c’est beaucoup plus grave que 2900 vies déchirées
Cette réponse cinglante à Valls :
« Le patronat n’a pas besoin, lui, pour exercer une action violente, de gestes désordonnés et de paroles tumultueuses ! Quelques hommes se rassemblent, à huis clos, dans la sécurité, dans l’intimité d’un conseil d’administration, et à quelques-uns, sans violence, sans gestes désordonnés, sans éclats de voix, comme des diplomates causant autour du tapis vert, ils décident que le salaire raisonnable sera refusé aux ouvriers ; ils décident que les ouvriers qui continuent la lutte seront exclus, seront chassés, seront désignés par des marques imperceptibles, mais connues des autres patrons, à l’universelle vindicte patronale. […] Ainsi, tandis que l’acte de violence de l’ouvrier apparaît toujours, est toujours défini, toujours aisément frappé, la responsabilité profonde et meurtrière des grands patrons, des grands capitalistes, elle se dérobe, elle s’évanouit dans une sorte d’obscurité. »
Jean JAURÈS, discours devant la Chambre des députés, séance du 19 juin 1906.

Share Button

Emmaüs entre en résistance

Crise des migrants à Calais

Déclaration de Thierry Kuhn, président d’Emmaüs France, sur les raisons qui motivent Emmaüs à rompre tout dialogue avec le gouvernement à l’issue de la réunion place Beauvau entre Bernard Cazeneuve, ministre de l’intérieur et les représentants des associations humanitaires

« Une loi avant toutes les lois, nous criait l’Abbé Pierre, pour venir en aide à un humain sans toit, sans soin, sans pain : bravons toutes les lois »

Révolté par l’inertie malsaine du gouvernement et par l’incapacité de son ministre de l’intérieur à apporter enfin des réponses adaptées à l’ampleur de la catastrophe humaine à Calais, j’ai décidé, à l’issue de la réunion présidée par Bernard Cazeneuve de rompre tout dialogue avec le Gouvernement, au nom de l’ensemble du mouvement Emmaüs.

Lire plus…

Share Button

RÉGIONALES…et si nous faisions la même chose en Bretagne ?

Gérard Onesta (EELV)

«On est en capacité de gagner Midi-Pyrénées/Languedoc-Roussillon»

L’un des leaders de la démarche citoyenne soutenue par six partis de la gauche non gouvernementale évoque un potentiel similaire à Podemos à Barcelone. Interview.

Lien pour cet interview

Lien sur le site de cette liste « projet commun »

Lire plus…

Share Button