Séquence électorale en France: analyse de Sathis Kouvelakis

   Stathis Kouvélakis est philosophe, enseignant-chercheur en théorie politique au King’s College de Londres. Il a été membre du comité central de Syriza, organisation qu’il a quittée suite à la capitulation du gouvernement dirigé par Alexis Tsipras, et milite actuellement à Unité populaire.

Stathis Kouvélakis discute ici la situation politique en France au sortir de la séquence électorale. Entretien réalisé pour la revue Contretemps

Contretemps: https://www.contretemps.eu/alternative-neoliberalisme-autoritaire-entretien-kouvelakis/

Que révèle l’élection de Macron et la présence au 2nd tour du FN ? Observe-t-on en France une polarisation croissante ? Comment analyser la percée de la France insoumise et dans quelles directions ce mouvement peut-il évoluer ? Enfin, quelles priorités stratégiques devrait-on se donner pour avancer vers la construction d’une alternative au néolibéralisme autoritaire ? 

 Vous pouvez lire la suite ou télécharger l’article en pdf: entretien-kouvelakis

Lire plus…

Share Button

France et Espagne: Errejon livre à la revue Le Vent Se Lève son analyse de la « stratégie populiste »

 

Propos recueillis pour LVSL par Léo Rosell, Vincent Dain et Lenny Benbara. http://lvsl.fr/

Iñigo Errejón a longtemps été le numéro 2 de Podemos et l’intellectuel de référence du mouvement. Il est le principal artisan de la « stratégie populiste », inspirée des thèses post-marxistes d’Ernesto Laclau et de Chantal Mouffe, qui nourrit aujourd’hui les débats des gauches européennes. Nous avons eu la chance de pouvoir le rencontrer et de réaliser un entretien lors d’un voyage de la rédaction à Madrid. De nombreux thèmes y sont abordés : le populisme comme méthode de construction des identités politiques ; la façon dont Podemos s’est approprié le patriotisme ; la France Insoumise ; le populisme néolibéral d’Emmanuel Macron et la centralité politique de la notion d’ordre.

LVSL : Lorsque l’on parle de populisme en France, on est confronté à plusieurs difficultés. D’abord, malgré l’essor de la France Insoumise, qui a adopté à bien des égards une stratégie populiste au cours de la campagne présidentielle, de nombreux secteurs de la gauche française n’entendent pas se défaire de l’axe gauche/droite. Pourquoi selon vous les métaphores gauche et droite ne sont plus la clé de compréhension du moment politique actuel ?

Iñigo Errejón – lire la suite ou télécharger en pdf cet article

Lire plus…

Share Button

Comprendre le phénomène Trump

Qu’est-ce qui se joue lors de la présidentielle aux États-Unis ? par Slavoj Zizek Philosophe et psychanalyste

Cet article a été publié dans le journal L’Humanité du 1er septembre 2016. Il y a surement matière à discuter mais cet article produit avant les résultats des élections aux Etats-Unis  aide à comprendre la victoire de Trump.

 

Alfred Hitchcock affirmait que l’on reconnaît un bon film à son méchant – est-ce à dire que l’issue des prochaines élections américaines sera « bonne », puisque Donald Trump est le « méchant » idéal ? Oui, sans doute, mais dans un sens très problématique. Pour la majorité progressiste, les élections de 2016 présentent un choix clair et net : le personnage Trump est ridicule dans ses excès et dans sa vulgarité ; il exploite nos pires préjugés racistes et sexistes ; c’est un macho sans la moindre once de décence, si bien que même les ténors du Parti républicain quittent le navire… À supposer que Trump reste bien le candidat républicain, nous assisterons donc à des élections pleines de bons sentiments : malgré tous nos problèmes et toutes nos querelles insignifiantes, lorsqu’une vraie menace pointe son nez, nous sommes tous capables de nous rassembler autour de nos valeurs démocratiques fondamentales, à l’image de la France après les attentats terroristes…

Vous pouvez télécharger cet article ou lire la suite : Zizek-dans-l’huma

Lire plus…

Share Button

Elections aux Etats – Unis: Emmanuel Todd nous invite à réfléchir avant de juger

Emmanuel Todd travaille actuellement sur les tensions de la société américaine et leurs liens avec la globalisation. La conférence d’Emmanuel Todd s’est tenue à Nantes le 8 novembre 2016, quelques heures avant la proclamation des résultats.

 

Share Button

En 2017 faisons Front commun !

A l’initiative de plusieurs militants du PCF et de Ensemble, un appel a été lancé en vue de la campagne des présidentielles de 2017. Il s’agit de revendiquer un soutien à Jean-Luc Mélenchon. Plusieurs maires communistes, élu-e-s (locaux et nationaux) sont signataires, ainsi que des syndicalistes et responsables de Ensemble, mais également plusieurs « intellectuels » (Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot, Patrick Chamoiseau, Jacques Bidet, Razmig Keucheyan, etc).

Citoyennes et citoyens de gauche, organisés ou non, nous voulons que les élections présidentielle et législatives de 2017 soient utiles pour ouvrir dans notre pays une perspective politique de progrès humain, démocratique, social et écologique.

Lire plus…

Share Button

Quand les virilités partent en vrille

Tribune de Nancy Huston, écrivaine, publiée par Libération le 18 août 2016.

Et si les jeunes hommes qui se tournent vers Daech ne toléraient pas leurs propres faiblesses ? Et transformaient leur terreur intime en une terreur politique ? Face au fanatisme, il faut prendre conscience de l’importance du corps et des pulsions.

Lire la suite ou télécharger en pdf  cette Tribune de Nancy Huston publiée dans Libération le 18 août 2016

Lire plus…

Share Button

Internet et lutte des classes

Analyse de Christian Fuchs, professeur en sciences de l’information et de la communication à la Westminter School of Media, Arts and Design.

Christian_Fuchs

Souvent négligée par les marxistes, la communication et les réseaux sociaux jouent un rôle central dans le capitalisme contemporain. A partir d’une lecture approfondie de Marx et enrichie des études post-coloniales et du féminisme, Christian Fuchs présente dans cet entretien une critique de l’économie politique des réseaux sociaux. Ainsi, il montre que l’émergence d’Internet joue à la fois un rôle stratégique pour l’accumulation du capital et remplit une fonction idéologique, mais contient également une vulnérabilité aux crises. À partir de cette critique, il souligne les perspectives de luttes autour d’Internet et les contours d’un Internet libéré de l’emprise du capital.

En téléchargeant ce fichier vous aurez accès à l’interview de Christian Fuchs publié par  Période revue en ligne de théorie marxiste.

revueperiode.net-Internet et lutte des classes

Lire plus…

Share Button

Penser les meurtres de masse

Alain Badiou

Nous pouvons ne pas être toujours d’accord avec les thèses d’Alain Badiou mais l’analyse qui nous livre ici nous aide à comprendre les évènements tragiques que nous venons de vivre.

Las-bas si j’y suis

http://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/alain-badiou-penser-les-meurtres-de-masse

Share Button

Après le Brexit, un monde d’incertitude où il va falloir apprendre à naviguer juste

Maxime Combes, économiste et membre d’Attac France nous livre une première réflexion « à chaud » sur le Brexit.

Après le Brexit…Téléchargez cet article publié dans la rubrique « Club » de Médiapart

Share Button

Comment sortir de la nuit néolibérale

Pierre Dardot  et Christian Laval  viennent de publier un nouveau livre: Ce cauchemar qui n’en finit pas aux éditions La Découverte.

Cette vidéo produite  par Médiapart est un débat autour de ce livre et une contribution indispensable  pour qui cherche une issue au désastre actuel.

 

 

 

Share Button

« La Grèce est soumise à une logique coloniale » (James Galbraith)

James Galbraith, économiste à l’université d’Austin (Texas) et ancien conseiller de Yanis Varoufakis lorsqu’il était ministre de l’Economie de Grèce, revient sur la situation dans ce pays, sur la zone euro et sur les « réformes structurelles » en France.

James Kenneth Galbraith, né en 1952, est le fils de John Kenneth Galbraith, figure de proue du keynésianisme étasunien de l’après-guerre et conseiller de plusieurs présidents des Etats-Unis. Professeur à l’université d’Austin, au Texas, il a critiqué l’emprise du marché sur la gauche dans son ouvrage L’Etat prédateur et est un des économistes les plus sévères à l’encontre de la pensée libérale. Ami de Yanis Varoufakis, il a été son conseiller pendant les quelques mois du passage de ce dernier au ministère des Finances grec en 2015. De passage à Paris, il livre à La Tribune ses réflexions sur la Grèce, l’euro, les « réformes structurelles » en France, et les élections aux Etats-Unis.

Interview réalisé par Romaric Godin dans La Tribune du 1er juin 2016

 Télécharger cet article ou lire la suite / James Galbraith

Lire plus…

Share Button

«La transformation d’une jeunesse en deuil en jeunesse en lutte»

Le philosophe Jacques Rancière, penseur de l’égalité, réfléchit à ce que dessinent le mouvement « Nuit Debout » et la mobilisation contre la loi sur le travail, à ce qui les porte, mais aussi à ce qui peut les limiter. Entretien réaliser pour Médiapart le 30 avril 2016.

Point de vue intéressant qui mérite le débat.

Téléchargez cet entretien de Jacques Rancière.

Share Button

Un État d’insécurité

Eric FASSIN est sociologue et enseignant-chercheur à Paris 8. Ci-dessous, une contribution publiée sur son Blog Médiapart.

Il faut penser les violences policières, non comme un dommage collatéral, mais comme une pièce maîtresse du dispositif sécuritaire qui accompagne la mise en place de l’ordre néolibéral. Il faut aussi parler de l’expérience d’insécurité que beaucoup vivent à cause de l’État, et non malgré ses efforts. Si nous vivons dans un état d’insécurité, c’est que nous sommes confrontés à un État sécuritaire.

Télécharger cet article ou lire la suite

Lire plus…

Share Button

La loi El Khomri attise la course au moins-disant social

Article publié par Médiapart le 4 mai 2016

 

Alain Supiot, éminent spécialiste du droit du travail,
revient sur le contexte qui a permis à la loi sur le
travail de la ministre Myriam El Khomri d’éclore et
à la critique du code du travail de prospérer : le
calcul économique, devenu l’alpha et l’oméga de la
production du droit. « Les hommes ne peuvent être
réduits à l’état d’un troupeau productif », rappelle
l’artisan du concept « des droits de tirage sociaux ».

Télécharger l’article d’Alain Supio sur Loi travail

Share Button

Une loi pour quel travail ?

Article paru dans Alterecoplus du 28/04/16

Auteurs : Corinne Gaudart et Serge Volkoff

Les débats sur la dénommée « loi Travail » se sont centrés, pour des raisons qui se comprennent bien, sur des questions d’emploi, de contrat et de normes sociales. On en viendrait à oublier que le travail lui-même, ses conditions, son sens et même ses résultats sont également en cause.
Share Button

La « Crise grecque » une crise provoquée par les banques

 Fresque réalisée dans le quartier Exarchia à Athènes
La responsabilité des banques dans la création de la bulle de crédit en Grèce
par Patrick Saurin

21 avril 2016

« Tenez ! nous autres, avec notre Banque universelle, n’allons-nous pas couvrir l’horizon le plus large, toute une trouée sur le vieux monde de l’Asie, un champ sans limite à la pioche du progrès et à la rêverie des chercheurs d’or ? Certes, jamais ambition n’a été plus colossale, et, je l’accorde, jamais non plus conditions de succès ou d’insuccès n’ont été plus obscures.  »

(Saccard dans L’argent, Émile Zola)

La crise grecque (lire la suite ou télécharger ce pdf).

Lire plus…

Share Button

Chômage : la faute au code du travail… ou aux marchés financiers ?

Un article clair de Tristan Auvray, Thomas Dallery  et Sandra Rigot publié dans Alterécoplus du 25 mars 2016.

La cause est entendue : le chômage serait imputable à un manque de flexibilité du marché du travail français. Avec la loi El Khomri, les entreprises vont désormais pouvoir rejeter sur le dos de leurs travailleurs les fluctuations de la conjoncture qu’elles subissent : puisque la demande adressée aux entreprises est variable, il conviendrait de rendre les coûts de la main d’œuvre tout aussi variables, en adaptant, au gré des fluctuations de la demande, le nombre d’employés, le temps de travail et/ou les rémunérations. En procédant ainsi, ce sont bien les travailleurs qui supportent le risque entrepreneurial.

Télécharger cet article ou lire la suite :

Lire plus…

Share Button

Alain Supiot : « Remettons le travail au centre de la réflexion et du droit du travail »

Une analyse passionnante d’Alain Supiot. Ci-dessous un entretien réalisé par Yves Husson et publié dans le journal l’Humanité du 11 mars.

Le juriste, professeur au Collège de France, souligne les dangers du projet de réforme El Khomri, en particulier celui lié à la primauté accordée à l’accord d’entreprise, qui deviendrait un instrument de mise en concurrence sociale des travailleurs. Il plaide pour une « vraie réforme » du droit du travail, répondant aux transformations de l’organisation de l’économie, ainsi qu’à la révolution technologique en cours.

Téléchargez cet entretien ou lire la suite

Lire plus…

Share Button

Le « choc des civilisations », une idée fausse qui prend corps

Dominique Vidal : « Le « choc des civilisations », une idée fausse qui prend corps »
Les attentats de novembre ont confirmé que la France se trouvait au point névralgique de rencontre entre les crises au Proche et Moyen-Orient et sa propre crise sociale.
Spécialiste du Proche-Orient et des banlieues françaises, Dominique Vidal est journaliste et essayiste. Il dirige avec Bertrand Badie l’annuel L’État du monde (La Découverte). Cette interview est extraite du numéro d’hiver de Regards actuellement en kiosque

 

Vous pouvez télécharger cet article en pdf: Dominique Vidal article regards

Lire plus…

Share Button

Crise, terrorisme, flux migratoires: si nous prenions au sérieux les travaux prospectifs ?

 

Le conseil économique et social régional de Bretagne (CESR devenu depuis CESER) a publié en 2005 une étude prospective sur l’évolution des bases de l’industrie bretonne à l’horizon 2021.

Les rapporteurs de cette étude sont Michel David et Jean Luc Le Guellec.

Parmi les quatre scénarios proposés, un fait particulièrement écho à ce que nous  venons de vivre: crise financière, terrorisme, flux migratoires, repli sécuritaire…

Vous trouverez ce scénario baptisé « Tous à l’abri » de la page 205 à la page 216 du rapport joint que vous pouvez télécharger. Certes, tout ce qui était envisagé dans ce scénario ne s’est pas (encore)  réalisé, la prospective n’est pas de la prévision mais ce que nous vivons , aujourd’hui, était, dans ses grandes lignes, pensable en 2005.

Etude prospective publié en  2005 CESR sur l’industrie bretonne à l’horizon 2021

Share Button